Publicités

Commentaires fermés

Que mange-t-on en ville ?

terra_eco_villes

Commentaires fermés

au chevet de la terre, bottes recommandées

Au chevet de la terre, bottes recommandées, un reportage d’Eléonore Clovis.

Souvent, on les appelle : Les médecins de la terre.

P1020776

Lydia et Claude Bourguignon auscultent les sols. Ils tentent de leur rendre la santé quand les méthodes agressives de l’agriculture intensive ont fortement abimé les terres cultivables au point, parfois, d’en faire disparaître toute trace de vie. Engrais chimiques et pesticides ne sont pas les amis de ce couple de scientifiques.

Lydia et Claude Bourguignon invitent les paysans à mieux connaître leurs champs ou leurs vignes, à les travailler autrement sans pour autant sacrifier les rendements. A ne pas nuire à l’environnement.

De cette révolution verte -qu’ils défendent- dépend selon eux la qualité de l’offre faite aux consommateurs ainsi que la survie des agriculteurs et des terres qu’ils cultivent.

De cette conviction est né il y a 24 ans à Marey-sur-Tille en Côte-d’Or le « LAMS », le Laboratoire d’Analyses Microbiologiques des Sols. Cette structure privée fonctionne avec cinq personnes dont les deux fondateurs et leur fils, docteur es sciences en microbiologie comme son père, expert en œnologie comme sa mère.

Écouter l’émission : Interception

Commentaires fermés

Ravioli, la boîte à rêves

Les tomates sont cultivées au Portugal où elles sont ensuite transformées en sauce dans une usine près de Porto. La pâte des raviolis est fabriquée avec du blé ukrainien. Le porc et le bœuf qui servent à la farce sont élevés en Allemagne. Ces animaux sont transportés vers la Pologne où se trouvent les abattoirs. Les ingrédients sont assemblés dans une usine en France. Un transporteur routier les achemine jusqu’en Finlande où s’effectue la vente au détail…

Tout au long des 40 000 kilomètres que parcourent les ingrédients nécessaires à l’élaboration d’une boîte de raviolis, à quoi rêvent ceux qui travaillent à sa préparation ? En sept étapes, à travers différentes cultures et traditions, l’auteur du documentaire rencontre sept personnes situées au cœur d’un flux de production industrialisé à l’extrême, qui sont comme autant de maillons dans la chaîne de fabrication d’une boîte de conserve mondialement connue.

(Finlande, 2011, 52mn)

A voir sur Arte+7

Commentaires fermés

Bonne-bouffe Vs Mal-bouffe

Comparaison du prix d’un repas de la mal-bouffe et de la bonne-bouffe…

Commentaires fermés

Concentration

Concentration des marques de l’industrie agroalimentaire de la mal-bouffe

Commentaires fermés

Réduction de la biodiversité

Réduction de la biodiversité par la normalisation des pratiques alimentaires

Commentaires fermés

Older Posts »